5 Questions à se poser pour savoir si tu continues la relation ou pas

Il est légitime de vouloir se marier. À moins d’avoir le don de célibat, tu te laisseras trouver plus ou moins activement par quelqu’un. Malheureusement tout le monde ne se marie pas à 22 ou 25 ans et pour plusieurs il sera plus tard. Ou plus simplement tu as rencontré quelqu’un mais tu ne sais pas si c’est le bon ?

Tu te demandes si c’est lui ? Tu as peut-être des sentiments mais ne souhaite pas aller plus loin sans être sûre ? C’est la raison pour laquelle je te propose 5 questions à te poser pour clarifier tes idées avant de poursuivre ou interrompre la relation.

  • 1. Est-ce que cette relation honore Dieu ?

Dieu est l’essence de l’amour, son créateur et il a mis en place plusieurs règles qui nous permette de l’honorer dans notre comportement. Si cette relation est une tentation perpétuelle, qu’elle vous pousse dans l’impudicité (attouchement à caractère sexuel) ou la fornication (relation sexuelle en dehors du mariage). Si vous êtes plus dans la chair que dans la crainte de Dieu. Il peut être nécessaire de faire une pause ou rompre la relation.

Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?
1 Corinthiens 6.17-19

  • 2. Est-ce que cette relation me rapproche de Dieu ?

Si l’amour que nous ressentons pour la personne ou le désir de se marier nous pousse à faire des compromis avec la Parole de Dieu, cela veut dire que cette relation nous éloigne de Dieu. Nous avons mis la personne ou le désir de mariage à la place qui revient à Dieu sur le trône de notre cœur. Nous sommes coupables d’idolâtrie. D’où l’importance de demander à Dieu de sonder notre cœur afin que nos désirs, nos peurs, nos convoitises ne dirigent pas nos choix et qu’en ce faisant nous ne péchions contre Dieu.

Ne devenez point idolâtres
1Corinthiens 10.7

  • 3. Est-ce que la personne est véritablement convertie ?

Le fait qu’il aille à l’église, qu’il prie à haute voix, qu’il serve à l’église ne signifie pas forcément qu’il soit converti. Plusieurs femmes qui se sont focalisés sur les signes extérieurs sont tombés des nues quand elles l’ont redécouvert dans l’intimité du foyer.

  • Est-il prompt à se repentir ?
  • Est-il respectueux ?
  • Respecte t’il l’autorité de la Bible ?
  • Comment traite t’il sa famille ?
  • Quel est le témoignage que les autres rendent de lui ?
  • Comment te traite t’il ?
  • Est-ce que tu discernes que c’est quelqu’un qui pourra t’aimer comme Christ a aimé l’église.
  • 4. Cette relation me donne la paix ou me rend confuse ?

Il y a quelque chose qui te gêne. Tu ne sais pas exactement ce que c’est. Tu ne peux pas mettre le doigt dessus, mais tu sens que …. C’est peut être le Saint Esprit qui utilise cette sensation pour attirer ton attention. Prends une pause et recherche la direction de Dieu dans la prière.

J’écouterai ce que dit Dieu, l’Éternel ; Car il parle de paix à son peuple et à ses fidèles,
Psaume 85.9

  • 5. Il y a t’il des choses qui se passent entre nous dont je ne peux pas parler aux autres ?

Certaines choses qu’il fait ou te demande pousseraient ceux qui t’aiment à s’opposer à votre relation. Le syndrome de l’infirmière te pousse à vouloir le secourir mais si une amie vivait la même chose que toi, tu lui dirais de fuir. Il ne s’agit pas de soutenir un homme qui désire faire des études, créer une entreprise, ou se lancer dans le ministère. Non, c’est quelqu’un qui abuse peut-être de ton argent, de tes biens et qui abime peut être ce qui t’appartient sans jamais le remplacer. Ton désir de le protéger t’empêche de parler de certaines choses ? Il faut prendre des distances avec une telle personne. Une personne vivrait la même chose, tu lui conseillerais, de fuir ? Alors fait une pause ou cesse la relation.

N’ayez donc aucune part avec eux. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.
Éphésiens 5.7-9

Si tu réponds oui à toutes ces questions, il faut vraiment interrompre la relation.

Tu as répondu oui à 2 d’entre elles, il faut considérer l’importance de faire une pause et rechercher la face de Dieu pour la suite. Tu peux faire une prière quotidienne comme celle-ci :

Seigneur, je veux absolument faire ta volonté. Je sais que mon cœur est tortueux. Il y a plusieurs éléments qui me poussent a émettre des réserves quant à ma relation avec X. Ouvre mes yeux, montre-moi ce que je dois voir, ouvre mes oreilles afin que j’entende ce qu’il faut et donne-moi la force de prendre la décision qui s’impose. Aide-moi à avoir foi et confiance en toi concernant mon avenir sentimental. Au nom de Jésus. Amen !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.