Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/femmespr/magazine/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1164

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/femmespr/magazine/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1165

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/femmespr/magazine/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1166

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/femmespr/magazine/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/theme-helpers/template-content.php on line 1177

Le 1er mois de grossesse

0 65

L’homme et la femme porteur du miracle de la vie
Le 1er mois de grossesse

Psaumes 139:13 C’est toi qui as formé mes reins, qui m’as tissé dans le sein de ma mère.

Nous continuons notre série l’homme et la femme porteur du miracle de la vie. Cette semaine nous aborderons le premier mois de la grossesse. Bien sur la mini video est au programme mais nous ajoutons aussi quelques conseils, le déroulement de cette nouvelle étape par rapport à ce que vous pouvez éventuellement ressentir. Bonne lecture!

Votre ovule a été fécondé par un spermatozoïde et cela fait maintenant 4 semaines

Conseils :
Vous pouvez avoir des «fausses règles». Elles sont clairs, peu abondantes et surviennent à la date supposé de vos règles. N’hésitez pas à en parler à votre gynécologue mais de prime abord ce n’est rien de grave. Par contre si les saignements sont foncés et abondants allez au gynécologue et si il n’est pas disponible aux urgences.
L’accouchement arrivera normalement entre la 40ème et la 42ème semaine d’aménorrhée (les semaines d’aménorrhée sont les semaines sans règles, la première étant celle qui débute le premier jour de vos dernières règles), soit entre 280 et 296 jours après la fin de vos règles en moyenne.

Les premiers signes :
Vos seins sont gonflés, sensibles et même douloureux chez certaines femmes enceintes. Les aréoles s’élargissent et s’assombrissent.
L’utérus qui a grossi appuie sur votre vessie, provoquant de fréquentes envies d’uriner, et tire les ligaments qui le soutiennent d’où d’éventuels tiraillements dans le bas-ventre qui ressemblent à des douleurs de règles.
Les sécrétions vaginales augmentent en volume et deviennent plus acides, protégeant ainsi le vagin d’éventuelles infections microbiennes. Sachez cependant que l’acidité vaginale a également tendance à favoriser le développement de champignons.
Les nausées matinales s’accentuent, allant parfois jusqu’au vomissement. Le goût et l’odorat se modifient quelque peu. La digestion dans son ensemble devient plus difficile.
Vous avez tendance à somnoler : reposez-vous.

Sous l’emprise des hormones
Peut-être vous sentez-vous angoissée et particulièrement sujette aux sautes d’humeur ? Là encore, il s’agit d’un symptôme classique de la grossesse, qui s’explique par le taux élevé d’hormones dans l’organisme et par toutes ces nouvelles sensations qui vous envahissent. Ne vous inquiétez pas, vous vous habituerez progressivement aux modifications de votre corps et allez apprivoiser l’idée que vous serez parent dans huit mois.
Ceci dit, maintenant que vous portez la vie, l’effort doit être de mise en ce qui concerne votre hygiène de vie. Vous devez déjà le savoir, mais autant le répéter :
Ne pratiquez pas l’automédication.
Prenez des précautions alimentaires (pas d’aliments crus, lavez-vous les mains après avoir manipulé de la viande crue…).
Ne consommez ni alcool ni tabac.
Faites attention aux maladies infantiles type varicelle et rubéole.
Si ce n’est pas déjà fait, prenez rendez-vous avec votre gynécologue ou votre médecin traitant et inscrivez-vous dans une maternité.

C’est le moment de :
Vous avez certainement fait un test urinaire pour être certaine que vous êtes bien enceinte. Le mieux est de pratiquer un test sanguine pour le confirmer. Je vous conseille d’aller voir votre gynécologue ou une sage-femme (entre 6 à 8 semaines après le début de vos dernières règles) pour commencer à prendre soin de vous et de votre futur bébé. Vous allez avoir un entretien pendant lequel vous pourrez parler de vous, de votre santé générale (vos maladies, les maladies héréditaires dans votre famille) et plus précisément gynécologique (vos cycles de règles, vos autres grossesses, vos éventuelles opérations, IVG…), mais aussi de vos incertitudes, de vos peurs, de vos questions sur l’avenir…

Votre gynécologue vous fera un examen médical (tension artérielle, vérification de vos jambes pour détecter varices ou oedèmes, examen des vertèbres, auscultation pulmonaire et cardiaque, prise de votre poids …). Enfin, le médecin procédera à un premier examen gynécologique (toucher vaginal pour vérifier votre col, palpation de l’abdomen pour s’assurer de la bonne implantation de l’embryon dans l’utérus). Ce sera aussi le moment de faire une prise de sang afin de voir si vous êtes immunisée à la rubéole et à la toxoplasmose, porteuse d’une hépatite ou touchée par une maladie sexuellement transmissible (tel que la syphilis, ou le SIDA…). En fonction des résultats, votre gynécologue ou votre sage-femme vous donnera les traitements et consignes appropriées.

Votre corps commence à changer
Rien ne laisse encore entrevoir votre état de femme enceinte et pourtant une foule de transformations surviennent dans votre corps. A la fin de cette première semaine, vous commencez à produire l’hormone HCG chargée de déclencher l’augmentation de la production d’oestrogène et de progestérone tout en donnant l’ordre aux ovaires de cesser la libération d’ovules. La concentration en hormones HCG reste cependant trop faible pour être détectée par un test de grossesse.
Tout commence avec un échantillon d’urine ou de sang. Dans la très grande majorité des cas, vous choisissez d’abord la salle de bains. Non remboursés, disponibles sur simple demande en pharmacie (évitez l’achat sur internet) après quelques jours de retard, les tests urinaires détectent en trois minutes la présence ou non d’hormones HCG, de préférence dans les urines du matin après avoir évité de boire la veille à partir de 20 heures

La vidéo récapitulative du 1er mois de grossesse :

[embed width=”615″ height=”2280″]http://youtu.be/vaesHVeGujI[/embed]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.