Le diable s’est acharné contre mon couple et ma famille

4 963

On a choisi de laisser la Parole aux femmes de la communauté afin que nous soyons une source d’encouragement les unes pour les autres. Ce mois-ci, Patricia est celle qui nous encouragera et nous édifiera, que nous nous soyons mariées ou pas au travers de son témoignage.

Peux-tu te présenter

Je m’appelle Patricia, je suis mariée et j’ai 3 enfants. J’ai 57 ans et je suis actuellement en création entrepreneuriale

Quelle a été ton épreuve ?

J’ai eu d’autres épreuves depuis ! Mais cette épreuve peut aider beaucoup de femmes, et d’hommes aussi. 15 ans après notre mariage, mon mari et moi avons eu des problèmes de couples, des moments très difficiles, je ne comprenais plus rien, au point où j’ai demandé le divorce. J’ai cru que je pouvais tout décidé par moi-même, seulement je ne savais pas que je faisais une erreur. J’avais la foi mais je n’étais pas encore née de nouveau, mais j’ai toujours aimé Dieu, depuis mon enfance. Dans cette épreuve difficile, j’ai fait ma rencontre avec Jésus-Christ et cela a changé totalement ma vie. Il a réconcilié notre couple, notre famille. J’ai ensuite beaucoup jeûné et prié pour que mon mari et nos enfants soient sauvés. Une année après ma conversion mon mari à fait aussi sa rencontre et a accepté le Seigneur, notre fille ainée aussi la même année. Notre fille cadette a donné sa vie au Seigneur quelques années plus tard. Il reste maintenant notre fils, je ne désespère pas, Dieu est Fidèle. Aujourd’hui dès que le Seigneur le permet nous prions et conseillons les célibataires et les couples qu’il met sur notre chemin. Le diable est venu pour détruire, Jésus a donné la vie à une famille [Jean 10.10]. La Parole du Seigneur est vérité. Dieu est Amour.

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour toi ?

J’ai eu l’impression d’avoir construit quelque chose qui du jour au lendemain s’est brisée sans rien voir venir. Je ne reconnaissais plus mon mari, ce n’était plus le même homme. Moi-même aussi mais j’étais aveuglée. La solitude était très dure, je me sentais vraiment seule, le poids de la culpabilité, la honte, le mépris, l’indifférence des 2 côtés des familles, les difficultés financières, et surtout la souffrance des enfants, c’était terrible. C’est seulement quand je suis née de nouveau que j’ai compris que le diable nous avait réclamés et qu’il était l’auteur de tout cela. Dans notre incrédulité nous sommes tombés dans son piège. Je ne rentre pas trop dans les détails c’était très difficile, mais avec du recul je peux dire maintenant que dans ces moments de ténèbres le Seigneur était présent même si ni moi ni mon mari n’étions nés de nouveau. Dieu aime réellement l’humanité à un point que l’on ne peut comprendre avec notre intelligence humaine.

Basé sur ton expérience avec Dieu, quels sont les 3 à 7 conseils que tu pourrais donner à une femme qui vit une situation similaire ?

  1. Invoquer le Seigneur, crier à lui, jeûner, se livrer à lui complètement, proclamer la parole, se repentir car on a toujours une part de responsabilité
  2. Prier pour son mari malgré la souffrance, demander au Saint-Esprit de l’aide pour pardonner
  3. Ne jamais mépriser le père auprès des enfants, ni à quiconque, se confier à ses pasteurs
  4. Ne compter que sur le Saint-Esprit. C’est dans les épreuves que l’on voit ses vrais frères, sœurs et amis(es) et ce même dans la famille,
  5. Communiquer avec les enfants leur dire la vérité et leur montrer l’amour, prier avec eux.
  6. Rester dans l’humilité, rester authentique devant le Seigneur
  7. Tout faire pour rester dans la parole, la méditer, adorer, louer le Seigneur, faire confiance au Seigneur.

Le mot de la fin pour les lectrices

Il n’y a pas de fatalité, la Parole est Vérité, Jésus est Fidèle ! J’ai appris à mourir à moi-même, j’ai compris qu’il y a des manques que seul Jésus peut combler même dans le mariage, ceci est valable pour l’homme autant que pour la femme.  Notre meilleur conseiller conjugal est le Saint-Esprit, il connait le cœur du Père, il connait aussi notre cœur. Le Saint-Esprit il faut être à son écoute, et lui obéir. Le couple sera toujours combattu par le diable, ce n’est pas un long fleuve tranquille, mais avec Jésus au centre en pratiquant Sa Parole tout est possible. Le dernier mot « la soumission » qui est se mettre sous la mission du mari, le 1er leader du couple de la famille. Le manque de soumission est la 1ère porte ouverte au diable dans le couple. Le Saint-Esprit m’a fait découvrir la Bible du couple du pasteur Gary Chapman,  chaque jour il m’enseigne, et je me laisse transformer, c’est un vrai  trésor pour le couple  que je conseille à chaque femme et chaque homme. Le dernier mot : Prenez le temps de vous préparer spirituellement avant le mariage. Je vous aime dans l’amour du Seigneur. Demeurez bénies.

Merci Patricia pour ton témoignage édifiant. Si tu souhaites partager avec nous ton témoignage. Tu peux le faire en cliquant ICI

Ps : Nous nous réservons le droit de le publier ou non au regard du respect de la vision et des valeurs de FemmEsprit.

4 commentaires
  1. SESE Une lectrice a dit

    Merci pour ce témoignage, demeurez bénis.

    1. Arielle Une lectrice a dit

      Avec plaisir

  2. Élodie Une lectrice a dit

    Bonjour Patricia, comment faire pour rentrer en concord avec vous svp? Élodie de L’île Maurice. Soyez bénie!

    1. Arielle Une lectrice a dit

      Bonjour, vous pouvez nous envoyer un mail à hello@femmesprit.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour faciliter et améliorer votre navigation sur le site. Bienvenue sur le Magazine FemmEsprit Accepter En savoir plus