5 Clés pour éviter que ta vie spirituelle face le yoyo

La vie chrétienne est un marathon pas un sprint. Avoir une vie spirituelle stable te permet de toujours garder ta main dans celle du Seigneur.

Je pense pouvoir dire qu’il est normal d’avoir des hauts et des bas dans sa relation avec Dieu. La vie chrétienne n’est pas un sprint. Il ne suffit pas de courir vite pour remporter le prix d’une vie consacrée à Dieu. Elle est plutôt semblable à un marathon et ce sont ceux qui tiendront jusqu’au bout qui hériteront de la vie éternelle.

Ce n’est pas facile ! Entre les difficultés, les épreuves ou les attaques nous sommes constamment sur nos gardes et pour certaines, maintenir cet état de veille spirituelle peut être très difficile. En janvier, elles sont en feu pour Dieu, en février elles sont en rébellion, en mars c’est la dépression, en avril c’est la repentance, en mai elle remonte la pente … C’est peut être ton cas et tu aspires à avoir plus de stabilité dans ta vie spirituelle et personnelle. Cette année, j’ai rencontré plusieurs femmes jeunes qui était dans une période de transition ou de difficulté qui rendait difficile leur stabilité spirituelle et émotionnelle. C’est pour cette raison que je te propose aujourd’hui 5 stratégies qui t’aideront à stabiliser ta vie spirituelle et à retrouver la paix même au milieu de la tempête.

1. Passer une période difficile et en être affecté c’est normale

Nous avons la foi, nous croyons en Dieu et nous avons complètement raison. Mais nous sommes également humains, et notre humanité nous rend sensible à la douleur, à la souffrance, à la distraction. Plusieurs personnages bibliques ont exprimés leur souffrance à Dieu, Élie, Jérémie et d’autres encore. Dieu ne leur en a pas voulu pour cela, mais il a redirigé leur regard vers la vérité que leur douleur les empêchait de voir.

Tu dois admettre que tu es humaine, et qu’il arrivera que tu sois « down ». Il faut juste que ça ne dure pas des semaines entières et que par la grâce de Dieu tu arrives à te relever en puisant ta force en Dieu, sa présence et sa Parole.

Quand tu es dans une telle période la prière est une aide, mais décider de se relever fera également la différence. Si tu te complet dans la situation, tu ne remonteras pas la pente. Lorsque tu discernes que ta joie, ta paix ne sont plus et que la tristesse a pris le dessus, décide de lever les yeux vers Dieu. Décide de t’attarder sur ce qui va bien. Reprends ton cahier de prière et rends grâce à Dieu pour tous les exaucements et les clins d’œil. Sois dans une posture de reconnaissance.

Je lève mes yeux vers les montagnes : d’où me viendra le secours ? Le secours me vient de l’Éternel, qui a fait le ciel et la terre.
Psaume 121.1

2. Participe aux programmes de ton église

L’Église est une institution divine. Dieu l’a crée pour te nourrir, te soutenir, t’encadrer, t’édifier au travers des différents ministres qu’il a établis pour prendre soin de toi. Faire partie d’une assemblée est une recommandation biblique. Tu ne peux pas faire ton culte tous les dimanches à la maison, ou devant YouTube.

Si tu n’as pas encore d’église, fais en un sujet de prière principale puis quand tu l’as trouvé participe aux programmes d’études bibliques, de prière … tu seras grandement fortifiée et édifiée.

Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à l’amour et à de belles œuvres. N’abandonnons pas notre assemblée, comme certains en ont l’habitude, mais encourageons-nous mutuellement. Faites cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour.
Hébreu 10.24-25

3. Investis en toi en participant à des évènements

Toutes celles qui ont une position décisionnelle dans FemmEsprit appartienne à une église locale et sont actives dans leurs églises. C’est très important d’être enracinée dans une église. Néanmoins, participer à des évènements ou des ateliers sur des thèmes dont tu as besoin peuvent t’aider. Il faudra préalablement que tu observes ceux qui organisent pour voir si ce sont des personnes qui craignent Dieu, car il ne faut pas aller partout. Il te faudra prier, puis quand tu auras la paix, tu pourras t’y rendre.

J’ai participé à des conférences aux États Unis qui ont changé ma vie et dont les effets se font sentir encore aujourd’hui. Ces ministères avaient été une bénédiction pour moi et je n’ai pas hésité à faire le voyage et a payé ma place parce que je savais que Dieu me bénirait au travers d’eux.

4. Intègre ou crée un groupe de jeunes femmes

Avoir un cercle bienveillant de femmes qui se soutiennent, s’entraident, sortent, prient et étudient la Bible ensemble sera d’un grand secours dans les périodes difficiles. Un espace ou la condamnation n’a pas sa place mais ou l’amour couvre, corrige et relève.

5. Participe au Mentorat FemmEsprit

Le Mentorat FemmEsprit est un espace que j’ai créée suite à la demande de plusieurs jeunes femmes qui ont participé à nos évènements et qui ont exprimé le besoin d’avoir un accompagnement plus soutenu pour faire face à leurs difficultés. Celles-ci affectaient leur relation avec Dieu, leur émotion et les empêchait d’incarner la femme que Dieu les appelait à être.

Le mentorat c’est pendant an :

  • Une vidéo par semaine avec un temps d’étude de la Parole, de réflexion et de prière
  • 1 livre d’étude biblique offert dans notre boutique (livraison à domicile)
  • 1 livre de prière offert dans notre boutique (livraison à domicile)
  • 2 livres de lecture sur le leadership féminin chrétien (livraison à domicile)
  • 1 brunch par trimestre
  • 1 session un à un avec moi Médhie MARINETTE chaque mois (
  • – 30% sur les évènements FemmEsprit

La valeur estimée d’un tel programme est de 2500€ pour une année. Mais pour la communauté c’est 560€ l’année

Tu peux cliquer ICI pour avoir tous les renseignements. Seul 20 places sont disponibles et au moment où j’écris seul 15 places restent.

Bénie par ce post ? N’hésite pas à le partager avec quelqu’un qui en aurait besoin.

1 commentaire
  1. chaperon Une lectrice a dit

    merci beaucoup FemmEsprit vos articles sont de veritable support pour moi
    je vous suis depuis Haiti
    j’ai une question qui me pertube j’aimerais avoir ton point de vue sur ce point en tant que modele

     » je suis en couple mais pas en encore marie par la grace de Dieu je le serai Bientot et je me preserve jusqu’au mariage,mais parfois j’ai envie d’etre seule dans le sens aller au restau seule, aller a la piscine m’amuser seule.
    est ce que ca c’est un probleme le fait de ne pas etre tout le temps accompagner de mon compagnon.?

    dans l’attente de votre reponse recoit mes salutions dans le nom de Jesus!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.