APPRENDRE A ETRE « A L’ECOUTE DE DIEU » AVEC DAVID THERY

C'est possible car Dieu veut te parler

Avec le rythme trépident qu’impose la civilisation actuelle, le silence est devenu d’or. On le traque presque le temps d’une pause-service ou d’un week-end pour se ressourcer. Mais, le silence de Dieu nous est insupportable voire horrible. Nous voulons l’entendre nous parler –audiblement s’il le faut- à propos de chaque détail de notre vie et surtout des choses qui ont de la valeur à nos yeux. Et lorsque nos attentes ne sont pas satisfaites, l’inquiétude et l’angoisse s’emparent de nous. Les questions fusent. DIEU parle-t-il à tous ou à certains uniquement ? Pourquoi à moi il ne parle pas ? Comment font les autres pour l’entendre ? Pourquoi il m’est difficile de distinguer sa voix ?

Le pasteur David Théry a satisfait pleinement à ces différentes interrogations dans son fameux livre « A l’écoute de Dieu ». Je vous livre ici les principales pistes enseignées par l’auteur pour jouir de la merveilleuse expérience de l’écoute de la voix de DIEU.

1- DIEU veut vous parler

« Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. Il dit cela de l’Esprit que devait recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore donné, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. » Jn7 :37-38
S’il est une préoccupation plus importante au chrétien que l’assurance de son salut, c’est bien celle d’entendre DIEU.

Aussi simpliste que cela puisse paraître, entendre DIEU commence par la prise de conscience que DIEU veut vous parler. Lorsqu’on parcourt la Bible de la Genèse à l’apocalypse, on remarque que DIEU a de tout temps parlé et s’est fait entendre de plusieurs. Il n’a pas changé. Il demeure le même et veut également communier avec vous, parler directement à votre cœur ; c’est son désir. La preuve ? le Saint-Esprit qu’il a déposé en vous. C’est lui le transmetteur.

Cette étape appelle à la foi ; la foi que DIEU est près de votre cœur, que son esprit habite en vous, désireux de vous communiquer sa pensée et s’attendre à recevoir de Lui en ayant pris soin de bannir la peur qui est un obstacle majeur dans le processus. Et puisqu’on ne peut entendre son interlocuteur en brouillant la communication, entendre suppose de faire silence et se disposer afin de recevoir.
« Ecouter la voix de Dieu, ce n’est pas forcer Dieu à parler, mais apprendre à l’écouter. » (A l’écoute de Dieu, 8)

2- Apprendre à reconnaître la voix de DIEU

« Mes brebis entendent ma voix, je les connais, et elles me suivent. » Jn 10 :27
En réalité, la difficulté que rencontre nombre de chrétiens ne réside pas en l’incapacité d’entendre DIEU, mais consiste en la difficulté à reconnaître sa voix au milieu de leurs propres pensées et des pensées de l’ennemi.
C’est le Saint-Esprit uni à l’esprit de l’Homme qui communique les pensées de DIEU à ce dernier. Dans ce processus, des interférences se créent lorsque :

  • les pensées s’agitent en foule à l’intérieur de l’Homme ;
  • la peur de ne pas arriver à entendre s’installe et prend le dessus;
  • les personnes définissent d’avance comment elles s’attendent à recevoir de DIEU;
  • l’intelligence ne se soumet pas à l’Esprit de DIEU. Les pensées de DIEU étant supérieures à celles de l’homme, souvent hors de toute logique humaine, l’intelligence les censure et empêche à l’esprit de l’Homme de recevoir de DIEU.

Pour vaincre ces barrières, il faut exercer sa foi et surtout mettre l’intelligence au repos en prenant le temps de parler en langues doucement avant le temps d’écoute. La communication est, ensuite, plus fluide.
« Entendre la voix de Dieu est une expérience spirituelle, c’est votre esprit qui va recevoir les pensées, visions et impressions, pas votre intelligence. » (A l’écoute de Dieu, 25)

Par ailleurs, pour reconnaître la voix de DIEU, il faut l’avoir connu. Ceci passe par un apprentissage soutenu, des temps d’exercice pour finalement réussir à la distinguer de ses propres pensées et/ou de celles de l’ennemi. Le pasteur David Thery propose, à cet effet, deux pistes :

  • Examiner l’effet produit lorsqu’on pense avoir reçu de la part de DIEU, mais que le doute s’installe. La voix de DIEU est douce et apaisante. Elle communique la joie, la paix, la force ou le courage, la consolation ou le réconfort. Une sensation d’inconfort, de découragement, de condamnation, etc est le signe que la pensée reçue ne vient pas de DIEU.
  • Se familiariser de plus en plus avec la Parole de Dieu, car, ce faisant, on connait mieux comment DIEU parle.
3- Persévérer pour être récompensé

Reconnaître la voix de DIEU est un apprentissage, c’est entendu. Et comme dans tout apprentissage, il faut s’armer de persévérance pour atteindre le but. C’est au travers des erreurs et surtout de la capacité à se remotiver après chaque raté qu’on parvient à la maîtrise.

« Le Seigneur récompense celui qui le cherche, pas celui qui est parfait ou qui ne fait pas d’erreurs. » (A l’écoute de Dieu, 48).

Ne laissez, donc, pas vos erreurs, les échecs vous désorienter. Se tromper est normal. Vous avez le droit de faire des erreurs, mais vous avez également le devoir de persévérer. Essayez ! Si vous manquez le but, essayez encore ! Essayez toujours ! Entourez-vous d’aînés dans la foi, si possible, et gardez une attitude d’humilité.
Il est possible qu’au bout de quelques exercices, vous n’entendiez qu’un mot ou une toute petite phrase -Je t’aime, par exemple-. David Thery rappelle, à ce propos, quelque chose de fondamentale :

« Ce qui est important n’est pas le nombre de mots que l’on reçoit, mais ce que cela produit en soi, l’intimité qui se crée avec Dieu. » (A l’écoute de Dieu, 46)

Si vous validez ces trois (03) étapes, vous êtes qualifié pour passer à l’étape de la réception des visions, goûter à la manifestation de la présence de DIEU, écouter DIEU la nuit, recevoir les clés des cœurs, conserver les paroles, approfondir le dialogue avec DIEU, découvrir la vérité sur DIEU, prier comme un ambassadeur et devenir une source d’encouragement pour les autres. Ces différentes thématiques sont brillamment développées par David Théry pour vous emmener plus en profondeur dans la connaissance et l’intimité avec DIEU.

« A l’écoute de Dieu » est de loin l’un des meilleurs livres que je n’ai jamais lus sur comment entendre DIEU. De par sa profondeur, sa lecture facile, son approche très pratique avec des témoignages et exercices qui aident à atteindre rapidement les objectifs fixés. Vous apprendrez à connaître l’importance d’entendre la voix de DIEU, son impact sur votre vie et votre relation avec le Père, etc. Ce livre est une mine d’or et je le recommande.

Que retenir ?

Écouter la voix de DIEU n’est pas réservé à une élite de chrétiens. Dieu parle à chacun de ses enfants ; pour l’entendre, il suffit de réunir les bonnes conditions d’écoute.

2 commentaires
  1. Réfortel Denise Une lectrice a dit

    Merci pour tout c’est conseillé, il est vrai que avons l’impression de ne pas entend Dieu nous parler. Mais il nous parle. Merci merci les conseils les encouragements,que Dieu vous bénisse richement. Denise Bientôt

    1. Medhie Une lectrice a dit

      Amen

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.