Comment aimer mon mari quand il est rétrograde

0 163

Ironiquement j’écris ce post du lit, enceinte de mon 5e enfant. Bébé Zoey-Rose a 6 mois de gestation n’a pas été affecté par ma rétention d’eau et mon anémie jusqu’à présent grâce à Dieu. Mon mari a été incroyable tout ce temps et je lui suis vraiment reconnaissante.

Il n’y a pas si longtemps, nos rôles étaient inversés, et non pas pendant des semaines comme dans mon cas, mais durant plusieurs années. Deux ans pour être exact. Mon mari a lutté pendant 2 ans. Robert avait 23 ans quand il est tombé malade avec un diabète de type 1. Il travaillait à l’époque pour la compagnie de gaz, et était en excellente santé. Il marchait 3 à 6km par jour ! Nous venions d’avoir notre fille Ahna, elle aurait eu de 2 mois en Octobre quand il a commencé à tomber malade.


Au début cela n’affectait pas trop notre quotidien. Puis vinrent les nausées, les vomissements et la diarrhée. Durant la période de Thanksgiving, ce sont les tremblements de la main et des douleurs dans les jambes qui ont fait leur apparition. À Noël, la douleur était constante, il a dû arrêter de travailler et la dépression a commencé à montrer des signes. Médecin après médecin, test après test, et rien. Je commençais à penser que je deviendrai veuve avec trois enfants en bas âge. Nous avons dû emménager chez mes parents. Médecin après médecin, test après test, faux diagnostics après faux diagnostics pendant 14 mois. J’ai donc décidé de commencer l’école d’infirmière car j’avais peur qu’en cas de décès de mon mari, je n’ai aucun diplôme ou moyen de subsistance pour pendre soin de mes enfants. Je priais pour sa guérison, mais je me préparais aussi à un autre type de réponse à mes prières.

Robert a développé un kyste anal. Ce kyste a du être enlevé chirurgicalement et à laissé un trou d’environ 8 cm. Après cette opération il a fait un choc septique, ce qui aurait pu lui couter la vie. 3 semaines après son intervention alors que j’étais à l’école, j’étudiais dans mon cours d’endocrinologie le diabète, ces symptômes et les dégâts qu’il peut occasionné. J’ai alors demandé à Dieu : «Est-ce cela? Est-ce notre délivrance? Est-ce la réponse que nous attendions depuis si longtemps? « 

Je savais que je devais l’emmener aux urgences. Je suis entrée et il était trempé de sueur « Combien d’eau as-tu bu aujourd’hui? » « Pas assez » répondit-il. J’ai demandé à nouveau: « Combien? » : Il a répondu 9 litres! Je l’ai aidé à s’habiller et lui ai dit que nous allions aux urgences. Le docteur m’a dit que si j’avais attendu quelques heures de plus ma peur d’être une veuve serait devenue une réalité. Il avait perdu 13kg en 3 semaines, ses reins cessaient de fonctionner, son foie ne fonctionnait plus et son cœur s’élargissait. Son taux de sucre était de 6gr. Quand les médecins ont vu son bilan, ils étaient choqués et l’ont tout de suite transféré en salle d’urgence.

Le retour à domicile a été très difficile, il a été confronté à sa peur des aiguilles en plus de la dépression. Le Dieu qui a été au centre de notre mariage était maintenant son ennemi et sa foi a disparu.

Comment prier quand l’espoir nous quitte et quand les mots nous manquent ?
Comment pouvons-nous avoir la foi quand lui, ne l’a plus ?
Comment pouvons-nous survivre quand celui que Dieu a créé pour nous se détourne de son créateur ?
Comment pouvons-nous aimer nos hommes quand ils sont incrédules?


Comment ai-je prié ? Plusieurs fois, les mots me manquaient. J’ai contacté mes amis proches afin qu’ils me soutiennent dans la prière. Plusieurs fois, j’ai trouvé un endroit tranquille et j’ai crié à Dieu de tout mon cœur. Parfois, c’était juste « Dieu aide-moi, à être une aide efficace ».

Comment ai-je gardé ma foi en sans m’épuiser ? Je suis resté active dans mon église. J’ai toujours servi mon Dieu et me suis entourée de ceux qui ont prié pour moi souvent.

Comment ai-je survécu ? Il y avait un sermon qui a touché mon cœur et m’a donné l’espoir. L’histoire de « Thomas l’incrédule » la plupart d’entre nous connaissent bien l’histoire. Il était l’un des rares qui n’avait pas vu le tombeau vide de sorte qu’il était difficile pour lui de les croire. Nous avons tous des points faibles dans la foi, où les doutes viennent, mais pour Thomas quand il l’a finalement vu il n’a plus jamais douté. Ma foi grandit  et j’ai eu l’espoir qu’une fois que Rob se rendrait compte que durant toute cette période difficile de sa vie, Dieu a toujours été avec lui, qu’il ne l’a jamais abandonné que comme Thomas par la suite sa foi deviendrait inébranlable. Cela m’a donné la paix en sachant que sa foi serait rétablie. Je savais que je devais attendre le temps de Dieu.

Comment aimer mon mari quand il est incrédule ?
Il m’a fallu longtemps pour réaliser que je devais le traiter comme quelqu’un qui était réfractaire à l’Évangile. Beaucoup d’entre vous peuvent être mariées à des hommes incrédules. Je comprends maintenant les luttes que vous rencontrez. Ne pas lui parler de l’évangile a vraiment été difficile pour moi. Être à son écoute a été une découverte qui a changé notre relation. Rob voulait juste se faire entendre sans être jugé et condamné par la suite. Cela m’a pris beaucoup de temps pour l’apprendre et c’est toujours une lutte.

Régulièrement quand je quittais notre chambre et à chaque fois que je rentrais, je lui disais que je l’aimais. Certaines fois il ne répondait rien et ça me brisait le cœur mais j’ai tout de même continué. Parfois, la meilleure façon de démontrer l’amour de Christ à nos époux, c’est de les aimer au travers de nos paroles, nos gestes, nos mots. La prière est l’arme la plus redoutable dans nos mariages, n’hésitez pas à l’utiliser quotidiennement.

6 ans plus tard sa foi est plus forte que la mienne. Pour certaines d’entre vous cela prendra 20 ans. Mais l’attente en vaut la peine, peu importe la longueur. Continuez à prier ! Continuez à aimer ! Continuer à lutter pour votre mariage ! N’abandonnez pas, Dieu vous tient dans la paume de sa main. Votre époux au temps convenable verra Christ, il verra ses cicatrices comme Thomas. Mais cela se fera au temps de Dieu et non au vôtre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour faciliter et améliorer votre navigation sur le site. Bienvenue sur le Magazine FemmEsprit Accepter En savoir plus