Mariage ! Tout ce qu’on ne vous dit pas [avant] et que vous découvrez [après] » par Olivia M. Daubrey

Lorsque l’on m’a demandé de lire ce livre sur le mariage, deux pensées m’ont traversé l’esprit :

  1. Oh non, encore un livre qui va me donner 4000 raisons de ne pas me marier, parce que « vous savez, le mariage n’est pas aussi beau glamour et simple que vous l’imaginez ». Vous savez, ce genre de témoignage empreints d’amertume et de frustration qu’on entend de plus en plus dans la bouche de ces femmes qui nous entourent et nous disent de prendre notre temps avant de nous marier, nous donnant l’impression que le mariage n’est rien de plus qu’un calvaire de tous les jours?
  2. Oh non, encore un livre qui va me dresser un portrait de tout ce que je ne suis pas (l’épouse parfaite), ou me faire culpabiliser d’être célibataire.

Eh bien c’est exactement tout ce que je n’ai PAS trouvé «Mariage ! Tout ce qu’on ne vous dit pas [avant] et que vous découvrez [après] ». Ce que j’ai vraiment apprécié dans cet ouvrage, c’est la manière dont il rend à l’union sacrée du mariage ses lettres de noblesses, sans l’idéaliser, ni le dénigrer pour autant. Plutôt que d’insister sur les difficultés, on sent la volonté d’éclairer sur des sujets qui ne sont peut-être pas toujours abordés lors d’une préparation. C’est d’ailleurs le second élément qui m’a captivée dans ce livre : les questions posées aux 30 femmes qui témoignent de leur expérience étaient des questions que nous nous sommes toutes posées un jour. La troisième raison pour laquelle je pense que vous devriez vous procurer ce livre, c’est que ce n’est pas de la théorie : c’est une compilation de 30 vécus, et ça rendra certaines choses plus concrètes pour vous. Le ton est juste, les propos mesurés, et les touches d’humour de l’auteure (que je trouve vraiment hilarante) rendent cet ouvrage très agréable à lire.

Voici donc les 6 éléments qui m’ont marquée, et que j’ai retenu de la lecture de ce livre, que je vous recommande fortement !

n1

Je dois devenir « experte » en amour !

On discerne 4 formes d’amour :

L’amour « philia », qu’on assimile à l’amitié
L’amour « Storgê », qui traduit l’affection familiale,
L’amour « Eros » (celui que ce monde nous vend le plus), qui exprime l’attirance sexuelle et le désir.
L’amour AGAPAO, qui désigne un amour divin, désintéressé et inconditionnel. C’est ce dernier qui fait la différence et la longévité d’une relation. C’est la révélation de cet amour qui détermine la réussite ou l’échec d’un mariage pour deux individus. C’est l’expression la plus importante à maîtriser si nous tenons à obtenir un mariage solide, et les mariages selon Christ ont la grâce d’avoir été doté de la capacité de le manifester.
Contrairement à ce que l’on a pu nous faire croire, la Bible ne condamne absolument pas les 3 autres formes d’amour. Au contraire : pour être équilibré, un mariage en a besoin. Rassurez-vous donc : vous avez bien le droit d’aimer la personne que vous souhaitez épouser ! Seulement, sachez droit devient un devoir lorsque vous vous mariez.

n2

Je dois me connaître sur le bout des doigts !

Ce que vous êtes déterminera la personne avec qui vous vous marierez. Servez-vous de votre connaissance de votre appel, de votre tempérament, de votre caractère et de votre personnalité pour éclairer votre choix de partenaire, et baser votre discernement. Si vous n’en avez aucune, alors vous ne pouvez pas savoir qui vous conviendra !

Comment faire la différence entre le tempérament, le caractère et la personnalité ?

Et comment ces éléments peuvent vous aider dans le choix de votre conjoint ?

Pour cela, je vous invite à lire livre ;p (bah oui, on ne va quand même pas tout vous déballer !)

n3

Si je ne suis pas prête à changer… Pas la peine de me marier !

Attention. Il est question ici de caractère, et pas de personnalité (encore une fois, il est important de faire la différence).

A la question « Ton caractère a-t-il changé depuis que tu es mariée ? » 75% de ces femmes ont répondu « Oui, forcément », et pour le mieux !

Leur attachement à leur objectif de faire fonctionner leur union les a poussées à devenir plus patientes, plus conciliantes, et finalement à manifester davantage le caractère de Christ. Et elles en sont fières !

suprise-my-man

n4

Les « couacs » du début de la vie à deux sont normaux

Non, la vie ne sera pas comme dans votre film Disney ou votre comédie romantique préférée. Mais la différence entre ce que vous imaginiez l’un de l’autre et la réalité ne signifie pas qu’il vous faille abandonner ! Au contraire : on considère la première année comme un temps qu’il faut laisser au couple pour s’adapter l’un à l’autre. Pas de panique : c’est donc normal !

n5

Désaccord n’est pas synonyme de conflit

En lisant ce livre, j’ai découvert que la différence entre un désaccord et un conflit n’en tient qu’à nous (et à notre caractère !).

Certes, votre conjoint et vous ne faites qu’un, mais vous restez cependant deux êtres humains à part entière, dont les opinions parfois diffèrent, et le fait que vous soyez mariés ne vous oblige pas à devenir des copies conformes l’un de l’autre. Ce que le mariage exige, c’est juste que vous entreteniez votre unité. Avoir le dernier mot lors d’une dispute n’a rien de profitable pour un couple. Si vous n’arrivez pas à lâcher le morceau, c’est que vous avez un problème d’égo. Or, le mariage requiert la suppression de toute forme d’égoïsme.

Si votre bonne entente et votre harmonie avec votre époux vaut plus que le fait d’avoir raison, apprenez donc à rester harmonieusement et paisiblement en désaccord.

n6

Dans la répartition des tâches quotidiennes, il n’existe pas de formule applicable à tous les couples

De ce que j’ai lu, il existe autant de méthodes de répartition des tâches que de couples. Ne vous laissez pas submerger en essayant d’être l’épouse parfaite, la mère parfaite, la parfaite cuisinière, et avoir la carrière parfaite, tous les jours et en même temps. Vous n’y arriverez certainement pas toute seule.

N’ayez pas peur de demander de l’aide. Que ce soit à votre époux, votre famille, une nounou, parce que votre capacité à assumer toutes ces responsabilités dépend de votre équilibre et de votre santé !

Voilà les 6 leçons que je retiens, mais il reste encore bien plus à apprendre des témoignages recueillis dans « Mariage ! Tout ce qu’on ne vous dit pas [avant] et que vous découvrez [après] » par Olivia M. Daubrey. Pour les apprendre, il vous faudra donc vous le procurer !

Jessy

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.