Es-tu une femme qui restaure l'autre par ses paroles?

Les paroles du juste restaurent beaucoup de gens, mais les insensés périssent faute de bon sens
Proverbe 10:21

Le Larousse définit le verbe restaurer par :
– Remettre une œuvre en bon état
– Remettre en vigueur ce qui est tombé en désuétude
– Reconstituer ses forces par la convalescence, le repos, les soins

La question sur laquelle je veux que tu planches est : Suis-je une restauratrice quand je m’adresse aux autres ?

La restauratrice est une femme qui par ses paroles :
– Remet en état l’œuvre d’art que sont les personnes que Dieu a placé dans sa vie
– Fortifie ceux qui sont rétrogrades, éprouvés en les amenant à se rapprocher de Dieu
– Soigne par ces paroles ceux qui sont blessés

En d’autres termes, c’est une FemmEsprit. Une femme qui discerne l’état spirituel de la personne qui fait face à un problème et qui en fonction de cela déterminera si elle doit prier ou si elle doit parler. Quand elle le fait, c’est pour contribuer à la restauration de celui ou celle à qui elle parle même si cela implique de détruire certaines fondations malsaines sur lesquelles ces personnes se tiennent.

Je te propose 3 actions pour cette semaine :

1- Prier chaque jour que Dieu fasse de toi une restauratrice
2- Que tu t’observes et détermines quelle type de paroles sortent le plus souvent de ta bouche. Sont-elles des paroles qui restaurent, qui édifient ou es tu prompte à critiquer et/ou juger ?
3- Réajuste et réfléchis avant d’ouvrir la bouche jusqu’à ce que ta seconde nature quand tu ouvres la bouche, soit de restaurer tout en restant fidèle à l’intégralité de la parole de Dieu.

Sois bénie

Médhie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.