Focus : Tasha Cobbs

0 52

Vous la connaissez sûrement en tant qu’interprète à la voix puissante de la chanson « Break Every Chain ». Ce mois-ci j’ai décidé de me focaliser sur une artiste dont le talent et l’onction ne sont plus à prouver : Natasha (plus communément appelée « Tasha ») Tameika Cobbs !

Née le 7 juillet 1981 à Jesup (Géorgie), c’est dans l’église « Jesup New Life Ministries » que « Tasha » Cobbs grandit et exerce son ministère dès l’âge de 13 ans, en dirigeant la louange de l’église fondée par ses parents : le pasteur Fitz Cobbs (décédé l’année dernière) et sa femme Bertha. Son livre, intitulé « Worship 101 » et paru l’année dernière, s’adresse d’ailleurs à tous ceux qui exercent déjà ce ministère au sein de leur église locale, ou souhaitent en présider la louange dans le futur.

Capture d’écran 2015-10-15 à 15.52.22Elle débute une carrière musicale en tant qu’artiste indépendante en 2010 et sort un premier album intitulé « Smile ». Cet album attirera l’attention du label Motown Gospel (à l’époque EMI Gospel), qui lui offre l’opportunité de sortir en 2013 un album 5 titres : « Grace », sur lequel figure les titres « For your glory » et « Break Every Chain ». Son interprétation de ce dernier marquera sa consécration en tant qu’artiste sur la scène gospel internationale. La chanson lui vaudra d’être nominée plusieurs fois aux Dove et Stellar Awards dans plusieurs catégories telles que révélation, artiste féminine et chanson de l’année. En 2014 elle lui fait gagner, entre autres, le grammy de la meilleure prestation gospel/musique chrétienne contemporaine, et détrône même « Take me to the King » de Tamela Mann, qui surplombait pendant 19 semaines le classement Billboard de Gospel. Le titre garde cette place pendant 7 semaines consécutives, et se diffuse sur les 5 continents.

Depuis 2006, Tasha Cobbs fait partie de l’équipe pastorale du « Dream Center » et dirige le département des arts, sous le leadership spirituel de William Murphy. Cette année elle revient avec un second album longuement anticipé et attendu : One Place Live, dont les singles « Jesus Saves » et « Fill me up » (reprise de Casey J) résonnent en boucle dans ma maison chaque dimanche !

Jessy

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour faciliter et améliorer votre navigation sur le site. Bienvenue sur le Magazine FemmEsprit Accepter En savoir plus