Témoignage : Dieu a changé ma trajectoire

2 490

Dieu est intéressé par tous les domaines de notre vie. Mieux, il sait mieux que quiconque, car il est notre créateur, ce qui nous correspond. Le témoignage du jour nous le rappelle.

Peux-tu te présenter

Je m’appelle Jaynereuse et je suis chercheur

Quelle a été ton épreuve ?

Le choix de ma carrière.

J’ai toujours voulu faire médecine, c’était ma passion depuis mon enfance. Malheureusement je n’ai pas satisfait au concours. Après cet échec j’étais abattue et désorientée car je ne savais plus quoi faire. J’ai dit à Dieu qu’il ne m’aimait pas et que je n’allais plus prier. Deux jours après, j’ai réalisé que même si je ne priais plus Dieu est et restera Dieu. Je lui ai demandé pardon et lui ai demandé de m’orienter là où il veut. Il m’a conduit en chimie, et aujourd’hui je me sens à l’aise dans ce que je fais, et cette branche m’a ouvert les portes du voyage. Aujourd’hui je remercie le ciel de m’avoir épargné la médecine.

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour toi ?

Changer ce qui était pour moi une passion d’enfance. Car, je ne m’imaginais pas faire autre chose que la médecine.

Basé sur ton expérience avec Dieu, quels sont les 3 à 7 conseils que tu pourrais donner à une femme qui vit une situation similaire ?

Je dirais :

      1. Laisse Dieu te guider.
      2. Fais-lui confiance.
      3. Le temps de Dieu est le meilleur.

Le mot de la fin pour les lectrices

Il y a dans le cœur de l’homme des projets mais, c’est le dessein de Dieu qui s’accomplit.

Si ce témoignage a été une bénédiction pour toi, n’hésite pas à le partager

2 commentaires
  1. Toumoudagou calixte Une lectrice a dit

    Je ne crois plus au témoignage.

    1. Arielle Une lectrice a dit

      Dieu agit encore dans nos vies et de ce fait nous pourrons toujours témoigner de sa fidélité 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des cookies pour faciliter et améliorer votre navigation sur le site. Bienvenue sur le Magazine FemmEsprit Accepter En savoir plus